Série Mozaïste 2010

L’habitant de la terre est un être singulier vivant sur cette planète sans savoir qui il est. Sans savoir

pourquoi il faut chercher à connaître sa propre nature pour la conserver.

L’homme est une mosaïque du cosmos, un résonateur de vibrations cosmique.

Mais sait il encore qu il doit vivre harmoniquement et musicalement en accord avec les rythmes de la nature ?

C’est savoir être humain, que s’interroger, trouver un sens de réflexion et l’interpréter en scrutant chaque morceau de cette mosaïque originelle.

mozaique-2010-2

Ce fort potentiel chacun le possède, il vous appartient dés lors de le développer et de le concrétiser dans chaque éclat de cette mosaïque

Le Big Bang est l’époque dense et chaude qu’a connu l’univers, il y a environ 13,7 milliards d’années.

Hommage au symbole cosmique, le plasticien d’art Sylvain Périgot présente ces nouvelles toiles

F25 .L’illustration principale consiste à réaliser l’empreinte de cinq couleurs en mosaïque de laque.

Elles sont présentées à l’occasion de son exposition  » SARRANTISSIME 2010″ en la chapelle du vieux village gersois de Sarrant.

mozaique2010-1

D’une rigueur exemplaire, ces oeuvres se caractérisent dans un détail surprenant et nouveau .Cette nouvelle collection contemporaine se transpose aussi par l’originalité des montages en mobiles.

2 réponses à to “Série Mozaïste 2010”

  • Jean Pujol:

    J’aime beaucoup ce que tu fais!
    Très coloré,vivant,vibratoire!
    Je suis sûr qu’Almodovar (Pedro) le cinéaste espagnol adorerait!!!

  • PERIOGOT:

    Evénement à Sarrant qui fait partie des plus beaux villages de France, avec son ensemble de maisons et de monuments, sa librairie remarquable , il reste très actif pour les arts
    Le but de la mairie est de préserver et valoriser le patrimoine du village pour accroître sa notoriété et développer ainsi une activité économique liée au tourisme. Le 21 juin jour de l été 2014,reçu l’hommage du plasticien d’art Sylvain Périgot qui signa et authentifia enfin sa toile Celle-ci issue de la série mosaïque accrochée en l’exposition « SARRANTISSIME » fut acquise par la mairie de Sarrant en 2010
    Le maire de Sarrant eu la bonne idée pour sa nouvelle mairie d’ acquérir une des œuvre exposée dans la chapelle de la pitié au dessus de l’autel côtoyant d’autres œuvres des trois artistes Plasticiens Instinctivistes qui exposaient communément Fabienne Lagravére, Bernard Château
    L’artiste raconte « Il ne semble pas exister de règles très précises en matière de procédés précis afin de pouvoir signer des tableaux qu’ils soient peints pour une occasion particulière, mais c’est le 21 juin veille du solstice 2014 que le destin en cette après midi surchauffé me fit entrer dans la nouvelle mairie de Sarrant. L’accueil et le sourire de Sophie me permirent de signer enfin mon tableau. A l’époque, le maire Lucien Calestroubat me fit remarquer que je n’avais rien laissée en signe sur la toile qu il venait d’acquérir pour la mairie. Il me fit promettre de venir griffer l’ oeuvre voilà qui fut fait en ce rendez vous impromptu 4 ans après ».
    De tous temps, l’homme a transposé des bribes de vie et des émotions sur tous les supports possibles et imaginables, et de tous temps, les auteurs de ces créations y ont laissé de discrets signes permettant d’en identifier l’auteur. IL faut quitter le domaine Créatif pour entrer officiellement dans le domaine de l’expertise.
    « L’artiste qui recherche des formes ne sait pas toujours qu’il recherche un Dieu et ça rend dingue »
    .
    s1…25.06.2014

Laisser un commentaire