Exposition d’art instinctiviste 2012 – Cravant en Bourgogne

« 1312 Graph’ Templiers .Cravantais, 2012 »

Sylvain PERIGOT «
On trouve encore en Bourgogne d’importants vestiges templiers en plus ou moins bon état. A Cravant, le témoignage de prisonniers templiers m’est apparu.

La vie dans les commanderies à la charnière du XIIIe et XIVe siècles est racontée par quelques personnages emblématiques vivant en Bourgogne. Gravés ici à Cravant dans la pierre d’une salle basse du donjon vers 1312, ses vestiges de prisonniers templiers me parlent »
donjon-cravant
Dans l’œuvre 2012 du plasticien Périgot Sylvain qui vécu son enfance à Cravant, on voit, des clichés dus aux légendes véhiculées au fil du temps. L’exposition est inspirée par les « Graph’ » des templiers de 1312 qui furent redécouverts,

comme un trésor au XX siècle.

templier

Ce plasticien redonne par cette exposition un éclairage nouveau contemporain. Il s’appuie pour son inspiration, sur de nombreuses études concernant l’histoire de Cravant et des recherches réalisées par Madame Odile Georges.

Le plasticien Périgot sylvain évoque dans son œuvre reliant 1312&2012

le souffle de cette trace templière en Bourgogne à Cravant.
Donne à voir, une autre façon de raconter l’histoire, par six glacis contemporains s’inscrivant dans l’histoire du village.

Expo du 20 juillet à fin août 2012 dans

la salle gothique du Donjon

Contactez Mme Bechet Colette 1 rue du donjon 89460

CRAVANT Tel : 03.86.42.34.91.

Plasticien   Œuvres Instinctiviste.

Téléchargez la plaquette format power point

2 réponses à to “Exposition d’art instinctiviste 2012 – Cravant en Bourgogne”

  • ELIZA Heutebeur:

    Après le merveilleux spectaculaire des œuvres présentées dans ARTEFACT 2011, le second voyage en 2012 de l’exploration du thème des graph’s templiers est magnifique .
    Au donjon de Cravant dans l Yonne intitulé a pour titre
    « 1312 Graph’ Templiers .Cravantais, 2012 »
    S1 présente des œuvres nouvelles où celui-ci se fait plus conceptuel et imaginatif : une merveilleuse idée qui naît d’avantage d’une certaine façon de regarder et de magnifier le temps loin du banale et de l’inframince consumérisme.
    L’artiste a réunis dans ce beau lieu de Colette ,6 glacis, ils intéressent, chacun à leur manière, au postulat suivant : le fait merveilleux n’est pas merveilleux il est! il vibre dans sa relation avec le réel historique. On peut donc créer un voyage en appliquant cette relation sur une réalité quelle qu’elle soit, la plus ordinaire comme la plus fugace en s’étalant 700 d’ histoire.
    Se trouve ainsi révélé ce dont, d’habitude, on ne s’aperçoit pas : Ce qui se trouve dans les plis du temps passé.
    Les moyens requis par l’artiste pour explorer ces graphes face à ses 6glacis pausés en temps réel devant nous et de s’interroger sur notre perception de l’ instinctivisme : jeux subtils d’apparition et de disparition des graphes et images des objets retrouvés là. L’artiste est dans l’aérodynamicien son œuvre n’ a rien d’un buccodéridant elle nous offre une merveille à voir et a revoir absolument .

  • Ce plasticien redonne par cette exposition un éclairage nouveau contemporain. Il s’appuie pour son inspiration, sur de nombreuses études concernant l’histoire de Cravant et des recherches réalisées par Madame Odile Georges.

Laisser un commentaire